Interventions nutritionnelles à domicile financées par un nouveau mécanisme

Titre de la proposition :

Interventions nutritionnelles à domicile financées par un nouveau mécanisme

Pays de mise en œuvre:

Guatemala

Nom de l’organisation :

Rural / urbain / péri-urbain :

Rural

Bénéficiaire cible :

0-2 ans

Prestateurs intermédiaires :

Agents de santé communautaires

Professionnels non médicaux

Objectif :

Mesurer l’impact d’une intervention nutritionnelle intensive sur la croissance et le développement et évaluer un nouveau modèle de financement.

Description de l’innovation :

Une nouvelle trousse de nutrition intensive à domicile financée de façon participative et destinée aux enfants souffrant d’un sérieux retard de croissance qui, selon nous, permettra d’améliorer à la fois la croissance et le développement neurologique et psycho-socio-affectif.

Étape de l’innovation :

Démonstration de principe

Interventions nutritionnelles à domicile financées par un nouveau mécanisme

Titre de la proposition

Interventions nutritionnelles à domicile financées par un nouveau mécanisme

Nom de l’organisation

Wuqu’ Kawoq

Rural / urbain / péri-urbain

Rural

Bénéficiaire cible

0-2 ans

Prestateurs intermédiaires

Agents de santé communautaires

Professionnels non médicaux

Objectif

Mesurer l’impact d’une intervention nutritionnelle intensive sur la croissance et le développement et évaluer un nouveau modèle de financement.

Description de l’innovation

Une nouvelle trousse de nutrition intensive à domicile financée de façon participative et destinée aux enfants souffrant d’un sérieux retard de croissance qui, selon nous, permettra d’améliorer à la fois la croissance et le développement neurologique et psycho-socio-affectif.

Étape de l’innovation

Démonstration de principe

Résumé de l’innovation

3 logos mergedLe retard de croissance est la forme la plus commune de restriction de croissance pédiatrique dans le monde, et il est particulièrement problématique au Guatemala où il constitue une cause majeure de retard du développement [1,2]. Bien que de nombreux programmes de prévention des retards de croissance existent, aucun n’est conçu pour aider les enfants souffrant déjà d’un grave retard de croissance, principalement en raison de leur coût élevé. Dans le cadre de ce programme, nous allons mettre en œuvre une nouvelle intervention nutritionnelle intensive à domicile pour les enfants gravement rachitiques. Notre équipe interdisciplinaire évaluera l’impact de cette intervention en suivant la croissance et en procédant à des évaluations poussées du développement des enfants participants. Ce programme sera le premier au Guatemala à recourir à des évaluations systématiques du développement des enfants souffrant d’un retard de croissance, en procédant d’une manière culturellement et linguistiquement appropriée.

Notre programme innove également au chapitre du financement des programmes de nutrition destinés aux enfants en couvrant les coûts directs des soins offerts dans le cadre du programme grâce au financement participatif. Le principal obstacle aux solutions intensives personnalisées en matière de nutrition est le coût, mais en faisant appel au financement participatif, nous pouvons démontrer qu’il est possible de surmonter cet obstacle. Nous procéderons à des évaluations approfondies de l’efficacité du mécanisme de financement et de l’engagement des bailleurs de fonds envers le programme, afin de documenter l’approche pour qu’elle puisse être utilisée par d’autres organisations dans l’avenir.

Gallerie

Impact

Impact attendu :

  • 322 enfants recevront des services de nutrition (à la fois dans le volet intervention et le groupe témoin);
  • La taille moyenne pour le score d’âge Z montrera une amélioration de de 0,2 écart-type. Les coûts directs d’environ 625 $CAN par enfant seront financés grâce au mécanisme participatif.

« Le Guatemala a l’un des taux de retard de croissance les plus élevés au monde. Nous sommes heureux que le problème du traitement individualisé et intensif des enfants dont la croissance est gravement retardée soit abordé de manière sérieuse. Nous sommes ravis d’être les premiers au Guatemala à mesurer les résultats au niveau du développement des enfants rachitiques, en rapprochant les domaines de la nutrition des enfants et du développement de la petite enfance de manière culturellement appropriée. »
-[Peter Rohloff]

Innovation

Le Guatemala a l’un des taux de retard de croissance les plus élevés au monde [1], touchant souvent plus de 75 % de tous les enfants de moins de 5 ans [2]. Le retard de croissance est non seulement un trouble de croissance linéaire, mais il affecte également le développement neurologique et psychoaffectif [3]. En outre, la plupart des interventions axées sur le retard de croissance ont été développées dans des pays affichant des taux beaucoup plus faibles de retard de croissance et se concentrent uniquement sur la prévention. Au-delà de l’amélioration de la prévention, le Guatemala a grand besoin de programmes de traitement axés sur les enfants dont la croissance est déjà sévèrement retardée.

Notre programme comprend la supplémentation en micronutriments, l’aide alimentaire aux familles souffrant le plus d’insécurité alimentaire, le suivi de la croissance et des séances de counseling individualisé des soignants sur l’amélioration de la diversité alimentaire, la densité calorique et la fréquence minimale des repas.

 

Nous comparerons cette intervention à notre méthode de soins standard pour le retard de croissance des enfants, qui suit les directives de la politique nationale et comprend le suivi de la croissance et la supplémentations en micronutriments. Les enfants placés dans le groupe de soins standard bénéficieront également du programme, puisque nous garantirons la chaîne d’approvisionnement pour leurs suppléments. L’absence de garantie de la chaîne d’approvisionnement a rendu les versions publiques de cette intervention moins efficaces. Notre programme permettra de financer les coûts directs de l’intervention par le biais d’un financement participatif sur Internet. Ce mécanisme de financement permettra que des interventions plus coûteuses puissent atteindre la durabilité.

Notre programme représente plusieurs « premières » au Guatemala ainsi qu’en nutrition pédiatrique. Il est : (1) le premier programme à mesurer systématiquement les résultats sur le plan du développement au sein d’une population guatémaltèque; (2) à notre connaissance, le premier programme de nutrition intensive au monde à utiliser le financement participatif comme principal mécanisme de financement; (3) la première tentative dans la région en vue de fournir des soins à domicile sur mesure et personnalisés pour les enfants souffrant d’un grave retard de croissance.

Collaboration

Les bailleurs de fonds

  • Partenaires de Sauver des cerveaux

Partenaires clés

  • Wuqu’ Kawoq | Maya Health Alliance – Guatemala
  • Universidad del Valle de Guatemala – Guatemala
  • Watsi – États-Unis

Mise en œuvre

Déterminants attendus :

  • Recrutement réussi d’un nombre suffisant de participants;
  • Engagement réussi des parents, des leaders communautaires et d’autres intervenants;
  • Compétence des ambassadeurs culturels/interprètes dans l’administration et l’interprétation des tests de développement;
  • Financement réussi des coûts directs grâce à une formule de financement participatif;
  • Collaboration au sein d’une équipe interdisciplinaire.

Défis attendus :

  • Variables culturelles entre les participants guatémaltèques autochtones et l’équipe de recherche;
  • Difficulté de mener des recherches dans une langue indigène non écrite.

 

Méthodes d’évaluation

Cette étude est un essai contrôlé randomisé à deux volets. Les principaux résultats sont notamment le score Z pour la taille selon l’âge et des éléments de l’échelle de développement du nourrisson III de Bayley. En outre, nous mesurerons les rappels alimentaires 24 heures au point de référence et au point d’arrivée pour permettre le calcul de la fréquence minimale des repas, la diversité alimentaire minimale et le régime alimentaire minimal acceptable. L’enquête au point de référence/d’arrivée comprend également des éléments de l’enquête HOME adaptés pour évaluer les pratiques parentales de stimulation des enfants en bas âge.

Impact de l’innovation

322 enfants seront inscrits à l’essai, soit 161 dans chaque groupe. Dans le groupe intervention, 215 soignants recevront une éducation nutritionnelle individualisée. Notre principal impact estimatif sera le changement entre les deux groupes du score Z pour la taille selon l’âge – nous faisons l’hypothèse d’un changement d’au moins 0,2 écart-type. Nous prévoyons également des changements positifs entre les deux groupes dans les indices de développement de Bayley de 0,5 écart-type.

Coûts directs estimatifs d’environ 625 $CAN par enfant.

 

Références

Resources

Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant

Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant