Sauver les cerveaux de bébés à risque élevé

Titre de la proposition :

Renforcement des systèmes de santé pour les soins aux nouveau-nés à risque élevé : Un système SIG hôpital-collectivité intégré pour la prestation durable de soins de qualité au cours du développement précoce du cerveau des enfants en Ouganda rural

Pays de mise en œuvre:

Ouganda

Rural / urbain / péri-urbain :

Rural

Bénéficiaire cible :

0-28 jours

0-2 ans

Prestateurs intermédiaires :

Agents de santé communautaires

Professionnels de la santé

Objectif :

Concevoir une plate-forme d’apprentissage en ligne spécifique aux SMK, un outil pour former et contribuer à la diffusion de programmes de SMK dans 12 hôpitaux du Mali et du Cameroun.

Description de l’innovation :

Déploiement à l’échelle de la diffusion et de la mise en œuvre des Soins maternels de type Kangourou grâce à une plate-forme interactive d’apprentissage en ligne afin de réduire la mortalité néonatale et améliorer la croissance et le développement précoce de l’enfant. Le projet ciblera 30 % des naissances dans 10 hôpitaux régionaux, leurs familles, les gestionnaires d’hôpitaux et les responsables des ministères de la Santé. Cet outil de formation et de réseautage recueillera tous les outils et documents dont a besoin une équipe de stagiaires en SMK pour mettre en œuvre les SMK dans leur unité néonatale.

Étape de l’innovation :

Démonstration de principe

Sauver les cerveaux de bébés à risque élevé

Titre de la proposition

Renforcement des systèmes de santé pour les soins aux nouveau-nés à risque élevé : Un système SIG hôpital-collectivité intégré pour la prestation durable de soins de qualité au cours du développement précoce du cerveau des enfants en Ouganda rural

Rural / urbain / péri-urbain

Rural

Bénéficiaire cible

0-28 jours

0-2 ans

Prestateurs intermédiaires

Agents de santé communautaires

Professionnels de la santé

Objectif

Concevoir une plate-forme d’apprentissage en ligne spécifique aux SMK, un outil pour former et contribuer à la diffusion de programmes de SMK dans 12 hôpitaux du Mali et du Cameroun.

Description de l’innovation

Déploiement à l’échelle de la diffusion et de la mise en œuvre des Soins maternels de type Kangourou grâce à une plate-forme interactive d’apprentissage en ligne afin de réduire la mortalité néonatale et améliorer la croissance et le développement précoce de l’enfant. Le projet ciblera 30 % des naissances dans 10 hôpitaux régionaux, leurs familles, les gestionnaires d’hôpitaux et les responsables des ministères de la Santé. Cet outil de formation et de réseautage recueillera tous les outils et documents dont a besoin une équipe de stagiaires en SMK pour mettre en œuvre les SMK dans leur unité néonatale.

Étape de l’innovation

Démonstration de principe

Résumé de l’innovation

Logo_JPEGÀ l’heure actuelle en Ouganda, l’accent est mis sur la prestation des soins de santé en établissement, sans méthode objective d’identification précoce des groupes de nouveau-nés à risque élevé au niveau de la collectivité ni mécanisme de suivi du développement physique et neural et des soins prodigués. Les nouveau-nés à risque élevé sont les plus vulnérables aux lésions cérébrales s’ils ne sont pas identifiés rapidement, ne reçoivent pas de traitement adéquat ou n’ont pas accès à des soins continus [1].

Ce projet vérifiera la faisabilité et l’impact d’un modèle intégré d’identification précoce, de soin et de suivi des bébés à risque élevé en vue de favoriser le développement de la petite enfance et d’éclairer un éventuel déploiement à plus grande échelle dans l’est de l’Ouganda. L’utilisation par les agents de santé communautaires (ASC) d’une carte servant à mesurer la longueur du pied d’un nouveau-né, hors des établissements de santé, facilitera le dépistage et le renvoi en temps opportun des bébés prématurés ou ayant un faible poids à la naissance vers un établissement de santé pour une prise en charge adéquate. En outre, une carte des signes de danger servira à identifier les nouveau-nés malades (bébés à haut risque) et le système d’information géographique facilitera les soins de suivi de tous les bébés à risque élevé.

Gallerie

Impact

Résultats attendus :

  • 200 bébés seront identifiés comme étant à risque élevé en procédant au dépistage des signes de danger et en utilisant une carte de mesure de la longueur du pied et ils recevront des soins de suivi supplémentaire de la part des agents de santé.
  • Il y aura une amélioration de 30 % dans la réalisation des jalons pour les bébés à haut risque.
  • 1 200 mères (et d’autres membres importants de la famille) recevront des conseils sur les pratiques de soins néonatals.
  • 150 agents de santé communautaires recevront une formation en counseling sur les pratiques  en matière de soins maternels et néonatals au niveau de la collectivité et sur l’identification des nouveau-nés à risque élevé.

« Nous appuierons ce projet et ferons le suivi de chaque enfant à haut risque en vue de lui assurer un bon développement neuronal »
- [Dr James Waako, surintendant médical, Hôpital Iganga]

Innovation

En Ouganda, l’orientation actuelle privilégie la prestation des soins en établissement de santé, sans méthode objective pour l’identification précoce des groupes de nouveau-nés à risque élevé au niveau de la collectivité ni mécanisme de suivi du développement physique et des soins prodigués. La pauvreté, l’ignorance et l’éloignement des établissements de santé entravent l’accès aux services de soins pour les nouveau-nés [3]. Notre projet permettra de renforcer le système de santé en vue d’améliorer l’accès à des soins de qualité pour les enfants les plus vulnérables et assurer le plein développement du cerveau durant l’enfance.

Notre idée intègre l’utilisation par les ASC d’une carte servant à mesurer la longueur du pied afin d’identifier les nouveau-nés prématurés ou ceux qui ont un faible poids à la naissance (FPN), l’utilisation d’une carte de dépistage des signes de danger pour identifier les nouveau-nés malades et les diriger vers un établissement de santé pour qu’ils reçoivent des soins de qualité, ainsi qu’un SIG à des fins de localisation et de suivi des soins et du développement du cerveau.

La longueur du pied d’un nouveau-né dans les cinq premiers jours suivant la naissance est une alternative à la mesure du poids à la naissance, avec un seuil de 7,6 cm pour les bébés montrant un FPN [1-2]. Par conséquent, l’utilisation de la carte de mesure du pied par les ASC permettra l’identification précoce des bébés prématurés ou ayant un faible poids à la naissance au niveau de la collectivité et facilitera leur renvoi vers un établissement de santé pour y recevoir des soins. Les ASC utiliseront également une carte des signes de danger – une mesure peu coûteuse – pour dépister les maladies néonatales susceptibles d’entraîner la mort ou la déficience cérébrale et dirigeront sans délai ces bébés vers un établissement de santé où ils pourront recevoir des soins de qualité.

Collaboration

Les bailleurs de fonds

  • Partenaires de Sauver des cerveaux

Mise en œuvre

Déterminants attendus :

  • Acceptabilité de la collectivité et attitude positive des mères;
  • Enthousiasme des agents de santé communautaires pour l’identification des bébés à risque élevé;
  • Adhésion de l’administration locale au projet;
  • Obtention en temps opportun des fonds destinés au projet pour faire en sorte que les activités du projet se poursuivent sans interruption.

Défis attendus :

  • Disponibilité limitée des médicaments et des fournitures nécessaires pour le traitement et les soins destinés aux bébés à risque élevé;
  • L’hôpital Iganga est actuellement en voie de rénovation, de sorte que l’infrastructure appropriée pour l’accouchement et le soin des bébés à risque élevé pose un défi;
  • Migration des mères avec leurs bébés, entraînant la perte de suivi;
  • Réticence des mères à participer aux soins destinés à leurs bébés.

Continuation

Dans les milieux à faibles ressources, où les mères continuent d’accoucher à domicile ou dans la collectivité, sans accès à des soins qualifiés lors de l’accouchement, l’utilisation de la carte de mesure de la longueur du pied (à défaut d’un pèse-personne) pour identifier les bébés ayant un faible poids à la naissance et de la carte de dépistage des signes de danger jouera un rôle important en vie de réduire les retards dans l’administration des soins et d’améliorer la condition des nourrissons à risque élevé.

Méthodes d’évaluation

Il s’agit d’une étude quasi-expérimentale. Le volet intervention comprendra l’identification précoce, la prestation de soins de qualité et le suivi. Il y aura des évaluations des habitudes de soins des mères ayant un nouveau-né à risque élevé), des évaluations neurales pour mesurer la progression vers l’atteinte des jalons, ainsi qu’un suivi de la croissance physique. Ces résultats seront comparés aux valeurs de référence d’un groupe rétrospectif de nouveau-nés à risque élevé sélectionnés à partir des registres de l’hôpital et des ASC, qui représenteront le volet / groupe témoin.

Impact de l’innovation

Le projet utilise une technologie à coût modique pour l’identification des nouveau-nés à risque élevé : le coût d’une carte de mesure du pied est d’environ 2 $US et celui de la carte des signes de danger est d’environ 1 $US. Chaque ASC utilisera une seule carte pour identifier plusieurs bébés à risque élevé. Les agents de santé communautaires sont des bénévoles qui ne touchent qu’environ 4 $US pour leur frais de transport quand ils sont invités à participer à une réunion. Ces agents de santé communautaires font partie des équipes de santé villageoises, des structures existantes dans le système de santé actuel au niveau local. En outre, le projet aura recours aux agents de santé des établissements de santé, lesquels recevront une indemnité journalière au cours de la formation et pour les activités de suivi.

Références

Resources

Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant

Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant