Intégrer le développement de l’enfant et les interventions environnementales

Titre de la proposition :

Intégrer le développement de la petite enfance dans des interventions environnementales à domicile en milieu rural au Pérou

Pays de mise en œuvre:

Pérou

Rural / urbain / péri-urbain :

Rural

Bénéficiaire cible :

0-2 ans

3-6 ans

Prestateurs intermédiaires :

Agents de santé communautaires

Membres de la collectivité

Objectif :

Mettre en œuvre et tester une intervention axée sur la stimulation auprès de jeunes enfants dans le cadre d’un ensemble efficace d’interventions en santé environnementale dans des collectivités rurales andines au Pérou.

Description de l’innovation :

L’intégration d’un ensemble d’interventions en santé domicile-environnement (ISDE) incluant des fours et des éviers de cuisine de meilleure qualité et une éducation axée sur l’hygiène, et le développement psychomoteur de la petite enfance (DPE) dans des foyers ruraux afin de tirer parti des propriétés synergiques potentielles que peuvent avoir les interventions axées sur la stimulation de la petite enfance (SPE) et les interventions environnementales lorsqu’elles sont mises en œuvre conjointement.

Étape de l’innovation :

Démonstration de principe

Intégrer le développement de l’enfant et les interventions environnementales

Titre de la proposition

Intégrer le développement de la petite enfance dans des interventions environnementales à domicile en milieu rural au Pérou

Rural / urbain / péri-urbain

Rural

Bénéficiaire cible

0-2 ans

3-6 ans

Prestateurs intermédiaires

Agents de santé communautaires

Membres de la collectivité

Objectif

Mettre en œuvre et tester une intervention axée sur la stimulation auprès de jeunes enfants dans le cadre d’un ensemble efficace d’interventions en santé environnementale dans des collectivités rurales andines au Pérou.

Description de l’innovation

L’intégration d’un ensemble d’interventions en santé domicile-environnement (ISDE) incluant des fours et des éviers de cuisine de meilleure qualité et une éducation axée sur l’hygiène, et le développement psychomoteur de la petite enfance (DPE) dans des foyers ruraux afin de tirer parti des propriétés synergiques potentielles que peuvent avoir les interventions axées sur la stimulation de la petite enfance (SPE) et les interventions environnementales lorsqu’elles sont mises en œuvre conjointement.

Étape de l’innovation

Démonstration de principe

Résumé de l’innovation

combined logos_final_MJLes entraves au développement de l’enfant prennent souvent racine dans l’inégalité et la pauvreté, entraînant une exposition à des risques environnementaux (physiques, naturels, comportementaux, sociaux) et physiopathologiques multiples et cumulatifs. Le présent projet fait le lien entre une intervention préalablement validée, hautement efficace et culturellement adaptée de stimulation de la petite enfance et un ensemble intégré d’intervention environnementale à domicile (ISDE). L’intervention se concentre sur la stimulation psychomotrice précoce de l’enfant et favorise l’interaction mère-enfant adaptée à l’âge en fournissant une meilleure qualité de l’air intérieur et l’accès à l’eau courante à l’intérieur de la cuisine, ainsi qu’une intervention axée sur l’hygiène des mains. Cette intégration renforcera deux piliers essentiels d’un sain  développement de l’enfant : i) améliorer les relations parent-enfant par le biais de soins attentifs et stables et ii) créer des environnements physiques sûrs et favorables par la réduction de multiples risques environnementaux, où les enfants peuvent se développer, jouer et développer leur potentiel cognitif.

L’ensemble d’interventions environnementales à domicile sera testé dans le cadre d’un essai contrôlé randomisé avec un modèle factoriel 2×2 complet, en vue : a) de faire la preuve des effets synergiques d’un environnement sain à domicile et de la SPE sur le développement précoce de de l’enfant, et b) d’acquérir l’expérience nécessaire pour adapter le programme national de DPE en vue de son déploiement dans les régions rurales conjointement avec des partenaires de programmes régionaux et nationaux.

Gallerie

Impact

Impact attendu :

  • 160 enfants recevront l’intervention de DPE et 800 membres de leurs familles profiteront des interventions intégrées domicile-environnement qui vont améliorer la qualité de l’air et de l’eau potable dans les maisons et l’hygiène dans la cuisine.
  • 60 % des enfants de moins de 3 ans auront un score supérieur à la moyenne dans une évaluation effectuée au moyen d’indicateurs de développement définis au niveau national.

« Les enfants apprennent en jouant. Plus important encore, les enfants apprennent à apprendre en jouant. »
--Fred Donaldson, auteur de Original Play®

Innovation

Les approches axées sur le développement précoce de la petite enfance doivent être adaptées au contexte local [1]. En combinaison avec d’autres interventions domicile-environnement, le soutien du DPE pourrait constituer une stratégie efficace et/ou peu coûteuse pour les enfants à risque et avoir un impact sur leur réussite et leur productivité à l’âge adulte [2-4]. Notre projet adopte une telle stratégie en abordant les besoins de développement de la petite enfance parallèlement aux risques environnementaux pour la santé, comme l’utilisation de combustibles de biomasse à l’intérieur des maisons pour la cuisson des aliments et le chauffage, ainsi que des conditions inadéquates pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Au Pérou, en particulier dans les milieux ruraux, s’attaquer à ces risques d’exposition équivaut à contrer au fardeau de la maladie chez les enfants au niveau du ménage. Pourtant, 36 % (92 % dans les régions rurales) de la population utilise principalement des biocombustibles solides pour la cuisine et le chauffage [5], 37 % de la population rurale n’a pas ou pas suffisamment accès à l’eau courante à la maison, et seulement 55 % a accès à une installation sanitaire améliorée [6-8].

Pour s’attaquer à ces facteurs de risque existants, le projet intègre l’ensemble des interventions comprenant une stimulation psychomotrice précoce des jeunes enfants et une amélioration des conditions relatives à l’eau potable consommée et utilisée pour cuisiner ainsi qu’à l’hygiène dans les plans opérationnels des programmes nationaux de développement. Ce travail a été précédé de recherches antérieures au cours desquelles la composant DPE du Programme national WawaWasi a été adaptée en vue de son application dans les maisons rurales andines pauvres (2008-2010), et est repris par le nouveau programme national de bien-être de l’enfant CUNA MAS, notre partenaire clé dans le cadre de cet effort de recherche axée sur le développement.

Collaboration

Les bailleurs de fonds

  • Partenaires de Sauver des cerveaux
  • Fondation OPTIMUS, Suisse

Partenaires clés

  • Université Peruana Cayetano Heredia, Pérou
  • Institut tropical et de santé publique suisse, Suisse
  • Pontificia Universidad Católica del Perú, Pérou
  • Ministère de la santé (MINSA). Nous travaillerons en collaboration avec l’Hôpital régional de Cajamarca et le IV RED de Salud de San Marcos, au Pérou.
  • Ministère du développement et de l’inclusion sociale (MIDIS), par le biais du Programme national CUNA MAS, Pérou
  • Ministère du logement, de la construction et de l’assainissement (VIVIENDA), par le biais du Programme d’accréditation SENCICO, au Pérou.

Mise en œuvre

Déterminants attendus :

  • Travailler en étroite collaboration avec les ministères et produire des données scientifiques sur l’efficacité du programme afin de générer un mécanisme prometteur, reposant sur un système, pour améliorer l’adoption d’interventions durables.
  • Fournir des preuves scientifiques sur l’importance de la stimulation des jeunes enfants et des environnements physiques sûrs à la maison pour susciter un meilleur soutien politique et faire la promotion des fonds de santé de district, en vue d’assurer la viabilité financière des activités de rayonnement.
  • Sur la base des processus de mobilisation et d’autonomisation communautaire employés dans notre précédente initiative, nous prévoyons un taux élevé de satisfaction et de conformité de la part des utilisateurs avec les différents volets environnementaux de l’intervention (par exemple, 80 % utilisent encore les fours et les éviers six ans après la mise en œuvre du projet et les mères ont toujours les jouets adaptés à l’âge des enfants ou les ont donnés à des voisins).

Défis attendus :

  • Bien qu’ils partagent l’objectif de promouvoir la prospérité de la collectivité rurale, les programmes pertinents à ce projet relèvent à la fois du Ministère du développement et de l’inclusion sociale et du Ministère de la santé. Le maintien d’une relation étroite et d’un dialogue ouvert avec ces deux acteurs grâce à l’engagement intensif des parties intéressées tout au long du projet aidera à atténuer ce défi. Des accords de collaboration ont été signés entre l’Université Cayetano Heredia et le Programme national CUNA MAS et le Ministère de la santé.
  • Plusieurs intervenants sont impliqués, et la communication et la logistique entre ceux-ci peuvent entraîner des retards et de longues étapes consacrées à la sensibilisation et à la prise en charge par les parties intéressées.
  • Les collectivités de la région des deux provinces de San Marcos et de Cajabamba sont dispersées et vivent sur une vaste étendue à haute altitude (1 800 – 3 800 masl). Les conditions climatiques et météorologiques peuvent parfois nuire à l’accessibilité à ces collectivités.

Continuation

Le projet est conçu comme un programme aléatoire destiné à introduire progressivement le programme régional CUNA MAS de développement de l’enfant en milieu rural. Le programme tiendra compte des conclusions de la présente évaluation au moment du déploiement dans le secteur et la région en 2017. L’objectif est d’acquérir une expérience phare de développement intégré au niveau locale en maintenant une plateforme d’échanges entre les parties prenantes qui permettra de partager directement l’expérience des acteurs du projet et du programme provincial avec les programmes nationaux. Les deux bailleurs de fonds de notre approche intégrée d’intervention environnementale à domicile sont grandement intéressés par le développement et l’éducation des enfants. Les conclusions de l’étude sont partagées avec toutes les parties intéressées (p. ex. au moyen de webinaires).

Méthodes d’évaluation

Le modèle factoriel 2×2 complet applique les deux ensembles d’interventions : 1) l’intervention en santé environnementale comprenant des fours et des éviers de cuisine mieux adaptés et une éducation sanitaire (ISDE); et 2) l’intervention axée sur le développement précoce de la petite enfance (DPE), individuellement ou de façon combinée. Cela permet d’évaluer l’effet individuel de chaque intervention, ainsi que les effets synergiques et les liens de ces interventions en vue de l’application du programme. Le quatrième groupe sera le groupe témoin.

Les résultats principaux comprennent :

  • La morbidité due à la diarrhée chez les enfants de moins de 3 ans : définie selon la norme de l’OMS par au moins trois selles molles en 24 heures.
  • Les infections respiratoires aiguës chez les enfants de moins de 3 ans : définies par une toux et de la fièvre signalés par le principal soignant ou l’agent de terrain.
  • Les améliorations dans le développement de la petite enfance chez les enfants de moins de 3 ans : évaluées avec l’outil validé à l’échelle nationale et définies par un pourcentage supérieur à la moyenne du groupe d’âge respectif.

Les résultats secondaires comprennent :

  • Un changement dans les conditions socio-économiques ou les moyens de subsistance : les avoirs des ménages, un cadre de vie durable ou une amélioration de l’environnement à la maison.
  • Le niveau de conformité aux interventions.
  • L’amélioration de la relation mère-enfant.
  • La qualité de l’intervention exécutée : p. ex, la fonctionnalité de l’infrastructure.
  • Un changement au niveau des pratiques, des connaissances, des attitudes et du comportement : p. ex. l’utilisation du four et les pratiques d’empilage, les pratiques d’hygiène, le traitement de l’eau, l’entretien du four, et les connaissances et la capacité requises pour les réparer.
  • Un changement au niveau de l’exposition : p. ex. CO et certaines mesures de PM 2,5 dans l’air ambiant, coli dans l’eau potable.
  • Un changement dans l’état nutritionnel : p. ex. le poids et la longueur/taille des enfants.

Impact de l’innovation

Impact attendu :

  • Les enfants des 16 collectivités qui bénéficient d’une stimulation psychomotrice pour les jeunes enfants auront une probabilité plus de deux fois plus élevée d’obtenir un score supérieur à la moyenne du groupe lors de l’évaluation des indicateurs de rendement pour le développement.
  • L’indice de bien-être des mères qui bénéficient de l’intervention de DPE (seule ou combinée à l’intervention intégrée environnementale à domicile) sera significativement plus élevé que celui de leurs paires des groupes témoins.

Références

  1. Grantham-McGregor S, Cheung YB, Cueto S, Glewwe P, Richter L, Strupp B. Developmental potential in the first 5 years for children in developing countries. The Lancet. 2007;369(9555):60–70.
  2. Reynolds AJ, Temple JA. Cost-effective early childhood development programs from preschool to third grade. Annu Rev Clin Psychol. 2008;4:109–39.
  3. Heckman JJ, Masterov DV. The Productivity Argument for Investing in Young Children. Appl Econ Perspect Pol. 2007 Sep 21;29(3):446–93.
  4. Lancet T. Early child development—a winning combination. The Lancet. 2011;378(9799):1276.
  5. WHO / UNICEF Joint Monitoring Programme: Country Files Available from.  
  6. Hartinger SM, Lanata CF, Gil AI, Hattendorf J, Verastegui H, Mäusezahl D. Combining interventions: improved chimney stoves, kitchen sinks and solar disinfection of drinking water and kitchen clothes to improve home hygiene in rural Peru. Field Actions Science Reports The journal of field actions [Internet]. 2012 May 31, Special Issue 6. Available from.
  7. Hartinger SM, Lanata CF, Hattendorf J, Gil AI, VerasteguiH, Ochoa T, Mäusezahl D, A community randomised controlled trial evaluating a home-based environmental intervention package of improved stoves, solar water disinfection and kitchen sinks in rural Peru: Rationale, trial design and baseline findings. Contemporary Clinical Trials. 2011 Nov;32(6):864–73.
  8. Hartinger SM, Lanata CF, Hattendorf J, Gil AI, Verastegui H, Mäusezahl D, Improving household air pollution, drinking water quality and hygiene in rural Peru: A community randomised controlled trial of an environmental, home-based intervention package. Submitted to PLoS Med

Resources

Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant

Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant